Aralen (Chloroquine) pourrait guérir le redoutable Covid-19

Générique Aralen

Aralen générique (chloroquine) est un médicament antipaludique qui agit en interférant avec la croissance des parasites dans les globules rouges du corps humain. Ce médicament est également utilisé pour traiter l'amibiase (infection causée par les amibes. Et le 4 février 2020, les recherches du laboratoire ont montré que le médicament était également efficace pour empêcher le virus COVID-2019 de se propager dans les cellules humaines.

€ 0.74 Par comprimé

Aralen, un médicament antipaludique, pourrait encore guérir le redouté Covid-19. Le nom générique d’Aralen est le phosphate de chloroquine.

Le président américain Trump a déclaré à Washington D.C. que la chloroquine avait montré des signes de guérison de Covid-19 et a demandé qu’elle soit mise à la disposition de tous les Américains.

chloroquine

Covid-19 est l’abréviation de coronavirus et 19 représente les deux derniers chiffres de 2019, l’année où il a commencé.

Mais le médicament anti-paludéen le plus puissant – et donc aussi plus puissant contre Covid-19 – est le dichlorhydrate de quinine.

Le phosphate de chloroquine, ou Aralen, se présente sous forme de comprimés tandis que le dichlorhydrate de quinine est injectable.

Le dichlorhydrate de quinine s’est avéré efficace au fil des ans.

Le dichlorhydrate de quinine traite le falciparum, une forme grave de paludisme.

Falciparum est la souche de paludisme la plus meurtrière dont le taux de mortalité est de 99%, si elle n’est pas traitée immédiatement.

La chloroquine (et son hydroxychloroquine analogue moins toxique) est utilisée depuis des décennies pour combattre et prévenir les infections paludéennes. Les preuves initiales suggèrent que la chloroquine pourrait également être efficace chez les personnes infectées par le SRAS-CoV-2 mais asymptomatiques, et des essais cliniques sont en cours. Bien qu’elle ne soit pas approuvée par la FDA spécifiquement pour traiter Covid-19, la large disponibilité de la chloroquine et son dossier de sécurité bien connu faciliteront la prescription individuelle par les médecins jusqu’à l’approbation officielle. La chloroquine, initialement commercialisée sous forme de comprimés par Sanofi sous la marque Aralen aux États-Unis et Nivaquine dans l’UE, est disponible en tant que générique auprès de plusieurs sociétés à bas prix. Il agit comme un médicament antipaludique en augmentant le pH au sein du parasite du paludisme Plasmodium, entraînant finalement la mort du pathogène. L’agent peut également agir comme antiviral en inhibant la fusion des cellules virales-hôtes en raison d’une augmentation du pH.

Articles Liés:  Comment prendre du Viagra?

Un autre médicament prometteur, le remdesivir de Gilead, est actuellement testé dans des essais de phase III aux États-Unis et en Chine, mais il est déjà utilisé avec compassion. Le remdesivir, administré par voie intraveineuse, a été initialement développé pour traiter Ebola, mais a montré une efficacité moindre dans une comparaison directe avec le cocktail d’anticorps monoclonal Regeneron REGN-EB3. Le remdesivir n’attaque pas directement le virus mais sert d’analogue de base d’ARN qui arrête finalement la réplication virale. En raison de son ARN-polymérase similaire, le remdesivir était déjà testé comme option de traitement pour le MERS, la maladie respiratoire causée par un coronavirus en Arabie saoudite en 2012.

Bien qu’un vaccin Covid-19 soit encore à au moins 12 mois du marché, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) teste le remdesivir, la chloroquine, le combo anti-VIH Kaletra d’AbbVie (lopinavir et ritonavir), le lopinavir et le ritonavir plus l’interféron -bêta dans un grand essai clinique mondial multicentrique et multi-bras. Cependant, les données cliniques de l’inhibiteur de la protéase du VIH initialement prometteur Kaletra n’ont montré aucun avantage chez les patients Covid-19. D’autres options de traitement Covid-19 dans les études cliniques sont le médicament anti-IL-6 Kevzara (sarilumab) de Sanofi / Regeneron, ainsi qu’un mélange d’anticorps monoclonaux de Regeneron.

Ces essais montrent l’importance d’études randomisées, en double aveugle, contrôlées par placebo comme étalon-or pour prouver l’efficacité d’une substance dans le traitement d’une indication spécifique, et met l’accent sur ce qui élève les études cliniques par rapport aux preuves anecdotiques. Cette norme doit être maintenue même en cas de pandémie, bien qu’il y ait de la place pour l’élimination des obstacles bureaucratiques afin d’accélérer le processus d’approbation.

Articles Liés:  L'intelligence améliore le sperme